9/11/17 Avis défavorable pour le parc éolien

La CDNPS (Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites)de la Loire s’est réunie jeudi 9 novembre 2017 à  Saint Etienne pour formuler un avis sur le projet éolien des Ailes de Taillard. Cette commission est formée de 20 personnes désignées par arrêté préfectoral, 5 représentants de l’administration, 5 représentants des Collectivités territoriales, 5 personnalités qualifiées, et 5 personnalités spécialisées sur les projets éoliens, dont deux représentants des opérateurs éoliens.

Le résultat du vote est le suivant : 18 présents ont pris part au vote,

                                                            3 abstentions,

                                                            7 voix favorables au projet,

                                                            8 voix contre le projet.

C' est donc un AVIS DÉFAVORABLE qui a été ainsi formulé, propre à éclairer la décision de l' autorité préfectorale, après l' AVIS DÉFAVORABLE du Bureau du Parc naturel du Pilat, le 10 mai 2017, et l' avis défavorable de Madame l' Architecte des bâtiments de France, pris avant l' enquête publique. 

Tous ces avis démontrent  qu' une prise de conscience des aspects contestables et néfastes du projet d’implantation de 10 éoliennes sur les crêtes de la forêt de Taillard s' est faite, comme vous pouvez le constater sur le court document vidéo ci-joint  réalisé par un membre de notre association


La sécurité du territoire et la sécurité des personnes sont-elles négociables ?
L’Association Protégeons Taillard a  le plaisir de vous faire parvenir ci-joint la copie de l'article du Progrès Edition Gier-Pilat du 15 janvier 2017.

Le Maire de Saint Sauveur en Rue et le Président de la Communauté de Communes des Monts du Pilat ont  annoncé officiellement à l’occasion de la cérémonie des vœux le refus de la Préfecture de la Loire d’accorder le permis de construire la centrale éolienne de Taillard en raison de l’avis négatif de l'Armée de l'Air .

Ces deux élus ont également fait connaître leur volonté de demander au Ministre de la Défense de revenir sur sa position lors d’une entrevue à Paris le 25 janvier. Cette intervention des  élus de la CC des Monts du Pilat contre une décision de l’Armée de Air prise pour la sécurité du territoire et pour la sécurité des personnes pose question.Nous pouvons nous étonner que dans le contexte grave de terrorisme que connaît notre pays, des élus, dont on attend d’eux qu’ils protègent la population, puissent envisager de solliciter des assouplissements en matière de sécurité pour implanter une centrale industrielle éolienne dont l’intérêt écologique et économique est très relatif.La décision de refus de l'implantation de l'éolien qui a été prise pour des motifs de sécurité du territoire (secteur d'entrainement à basse altitude, détection radar) intéresse également la sécurité des personnes. Les éoliennes industrielles constitueraient une gêne supplémentaire pour les vols de l'hélicoptère Hélisa du Samu 42 basé à Saint Etienne qui régulièrement vient secourir des personnes sur les confins des Départements de l'Ardèche de la Loire et de la Haute-Loire en survolant le massif de Taillard. 

Pour plus d’informations consultez le blog numéro 2511 de la pétition pour Sauver la Grande Forêt de Taillard accessible directement avec le lien suivant:

https://www.petitions24.net/forum/104036/start/2500 

Dans le contexte de menace terroriste permanente que connaît notre pays la sécurité est l’affaire de tous. Vous pouvez faire part à vos élus par des courriers de vos inquiétudes pour la sécurité du territoire et pour la sécurité des personnes concernant le projet industriel éolien de Taillard.

Pour recevoir des informations pratiques pour vos courriers, envoyez une demande par mail à : protegeons.taillard@orange.fr   


Une enquête publique est ouverte dans les Mairies de Saint-Sauveur-en Rue et de Burdignes du lundi 3 avril au vendredi 5 mai 2017

Encore 11 jours pour faire connaître votre opposition aux 10 éoliennes du massif de Taillard

Une enquête publique est ouverte dans les Mairies de Saint-Sauveur-en Rue et de Burdignes du lundi 3 avril au vendredi 5 mai 2017 pour autoriser l’exploitation de 10 aérogénérateurs de 125 mètres de haut sur les crêtes de la forêt de Taillard dans le Parc naturel régional du Pilat

Ce projet industriel est porteur de graves nuisances pour la qualité de vie des habitants : préjudice visuel, bruits nocturnes dérangeant le sommeil. Ce projet n’est pas compatible avec la charte du Parc du Pilat  car pénalisera les usagers des pistes de ski de fond, des circuits VTT des nombreux chemins de randonnée dont le chemin européen de Compostelle de Genève au Puy en Velay, (GR 65).

Faites connaître votre opposition à ce projet industriel comme habitant ou comme usager du Parc. Consultez le dossier et inscrivez vos observations aux registres ouverts en Mairies

 De Saint-Sauveur-en-Rue

Le lundi ; mercredi, jeudi et samedi de 8h30 à 11h30

Le mardi et vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h :

De  Burdignes

Le mardi et jeudi de 15h à18h, le vendredi de 14h à 17h, le mercredi et samedi de 9h à11h

Vous pouvez également consulter le dossier de l’enquête publique et inscrire directement vos observations  sur  le site : https://www.registre-dematerialise.fr/279


Pour toute information complémentaire pour rédiger votre courrier, n’hésitez pas à nous contacter par mail. protegeons.taillard@orange.fr ou à défaut  par téléphone  07 86 57 02 35.


2013 2014 2015 2016 2017